Cheminement

Texte paru dans le JOURNAL ARC-EN-CIEL AUTOMNE 2005
#mk-page-title-box-5ce8174ebe9ca { height: 200px; background-color: ; text-align: center; background-image: url(""); background-attachment:scroll; background-position:left top; } #mk-page-title-box-5ce8174ebe9ca .mk-page-title-box-title { font-size: 50px; line-height: 50px; font-weight: inherit; color: #ffffff; padding-bottom: 20px; margin-bottom: 20px; letter-spacing: 3px; } #mk-page-title-box-5ce8174ebe9ca .mk-page-title-box-title--underline:after { background: #ffffff;} #mk-page-title-box-5ce8174ebe9ca .mk-page-title-box-subtitle { font-size: 30px; line-size: 30px; font-weight: inherit; color: #ffffff;}
.full-width-5ce8174ebe2bf { min-height:100px; padding:100px 0 100px; margin-bottom:0px; } #background-layer--5ce8174ebe2bf { background-image:url(https://association-arc-en-ciel.ch/wp-content/uploads/2015/10/bridge-918677_1920.jpg); background-position:center bottom; background-repeat:no-repeat; position: fixed;; }

CHEMINEMENT

La Maman de Nadia et de Sandra, décédées en cours de grossesse.
Texte paru dans le JOURNAL ARC-EN-CIEL AUTOMNE 2005.

N adia chérie, née esprit il y a 17 ans bientôt
A imée, aimante, plus que bien des mots ne sauraient le dire
D ans mes jours, dans mes nuits, à tout jamais tu es présente
I mmense est la trace que tu laisses dans ma vie
A nge dont l’immatérielle lumière me montre patiemment le chemin

E t qu’il est long le chemin de l’ombre à la lumière
T erriblement douloureux l’apprivoisement de l’absence d’un enfant

S andra chérie, deuxième petit bout de chou
A pointer le bout de ta vie au creux de mon ventre
N ée à ton tour esprit il y a 13 ans bientôt
D eux enfants tant désirés, désormais deux étoiles dans le ciel
R ecommencement du chemin, du chaos émotionnel
A pprivoisement de deux absences, deux histoires qui si fort s’entremêlent

C hemin initiatique de la pierre à la perle
H éritage durement cherché pour qu’il y ait du sens
E nrichissement découvert d’un plus pouvant naître d’un moins
R ichesse lentement récoltée tout au long du chemin
I mmensité révélée de la force et de la survie de l’amour
E ternelle présence malgré l’opacité du voile de la mort
S ignes forts et troublants de la proximité des deux mondes

Mes chéries, mes amours Merci d’être si présentes dans ma vie Je vous aime

Maman

Neuste Beiträge
Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook
flower-602985_1920DSCN2854